Je roule à quatre vins et beaucoup plus

Je roule à quatre vins et beaucoup plus

Quand je suis fin bourré et au bout du goulot
On me dit que je vais devenir alcoolo ;
En homme des tavernes et bon rabelaisien
Je me dis que le vin justifie les moyens.

Je bois pour oublier que tu me fais cocu,
Tu ne me laisses plus partager ton… vécu,
Je viens vers toi pour boire un verre et tu recules,
J’en perds mes mots, comment veux-tu… que j’articule ?

Alors je m’alcoolise, têtu comme un gascon,
Espérant m’introduire au fond de ton… cocon.
Ma passion pour le vin me fait vivre et m’habite,
Cependant mes excès font gonfler ma… phlébite.

Ma voisine italienne, spécialiste en luxure
Préfère que je sois plus souvent saoul que sur,
Mon faible pour l’Asti et pour le vin des Pouilles
Lui donne grande envie de goûter à mes… nouilles.

Une amie Écossaise ivrognesse et obèse
Me fait boire du scotch afin que je… lui plaise,
Elle m’habille en kilt pour mieux faire mumuse,
Je l’aime beaucoup, mais… crains que son corps ne m’use !

En moi, bière qui roule n’amasse pas de mousse.
Je me fais la vodka du diable, avis à tous !
Les canons c’est pour moi, pour vous y’a l’abreuvoir !
Circulez, braves gens ! Ici, y’a rien à boire !