articles

La clôture

L’unité d’amitié se nommait la bande, elle se déplaçait à vélo, filles et garçons, sur les routes alanguies de la campagne solognote. Les rires éclataient, rebondissaient dans les sous-bois, les kilomètres s’étiraient sous nos roues, notre jeunesse fièrement paradait. Mais voilà, le corps a ses nécessités qui obligent parfois à s’arrêter. La supériorité des garçons […]

Lire la suite

La nudité

Le camping reste synonyme de jours heureux, de pins élancés vers le ciel bleu, à la découverte du bonheur, et oublier les brouillards humides de la  Sologne. Courir sur la plage, sous le soleil, c’est l’été, c’est les vacances. Rattraper la marée, se fondre dans l’eau ! Les vagues sont grosses, enfin pour mes cinq ans ; […]

Lire la suite

Superstition

Années soixante-dix, l’euphorie, années merveilleuses. Symbole phallique, accessoire indispensable de la drague, outil incontournable de mobilité, accessoire de sport, accélérateur d’adrénaline, un rôle moteur en somme, jamais en veille, j’ai nommé la voiture ! Mais, elle est toutefois un objet fragile qui demande beaucoup de soins beaucoup d’entretiens de nettoyages et de lavages ; pour moi, sitôt […]

Lire la suite

Le petit chat

L’hiver est rude, dehors il y a plein de neige, le jardin tout blanc, on grelotte dans cette vieille maison. Le poêle chauffe autant qu’il peut, pas assez. Je m’amuse à faire de la buée en parlant tout seul, j’ai la goutte au nez. Il y a du givre sur le carreau, je gratte, et […]

Lire la suite

Mange ta soupe

Je remonte loin, j’avais cinq ans au plus, les repas du soir commençaient invariablement par de la soupe ! Chaque soir, l’assiette, creuse, emplie d’un liquide chaud, me tenait tête. « Mange ta soupe » « non » « si » «j’aime pas ça » « ça fait grandir ». Maman s’en va préparer la suite, vite, mon assiette, je file vers l’escalier ; en haut, […]

Lire la suite